Pourquoi les RH durables sont si importantes pour votre organisation en 2024.

5 juin, 2024

Sujets:

Livre blanc: Le travail hybride

Télécharger le livre blancLe travail hybride 4.0 Oui s’il te plaît! Les collaborateurs ayant un degré élevé de travail hybride sont moins exposés au risque...

Les RH plus durables favorisent le bien-être des collaborateurs

En 2024, les RH durables ne seront plus un choix, mais une nécessité stratégique. Tout d’abord, les entreprises qui adoptent le développement durable renforcent leur position concurrentielle, augmentent leur attractivité pour les talents et répondent à des exigences sociales et juridiques croissantes. C’est pourquoi des pratiques RH durables en 2024 sont essentielles au succès et à la croissance futurs.

Des attentes croissantes de la part des salariés

Les salariés de 2024 veulent plus qu’un simple salaire. Premièrement, ils recherchent des employeurs qui assument la responsabilité de leur impact sur le monde. Cela signifie mettre l’accent sur des salaires équitables, la diversité et l’inclusion, ainsi qu’un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée. De plus, les organisations qui investissent dans des RH durables attirent non seulement les talents, mais les retiennent également.

Renforcement de la législation et de la réglementation : législation européenne CSRD.
En 2024, la législation européenne CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) va changer la donne pour les entreprises de l’Union européenne. Cette législation oblige les entreprises à rendre compte de manière approfondie de leur politique et de leurs performances en matière de développement durable. Plus précisément, la législation CSRD appelle à la transparence dans les domaines de l’environnement, de la responsabilité sociale et de la gouvernance (ESG).

Que signifie la législation CSRD pour votre organisation ?

Exigences de reporting élargies : les entreprises doivent préparer des rapports détaillés sur leur impact environnemental et social, y compris des informations sur les conditions de travail, la diversité et l’inclusion.
Transparence et responsabilité : les organisations sont tenues responsables de leurs allégations en matière de durabilité. Cela signifie que le greenwashing est découragé et que seuls ceux qui ont des pratiques RH véritablement durables peuvent répondre aux exigences.
Ajustements stratégiques : Les entreprises devront adapter leurs stratégies pour se conformer à la nouvelle réglementation, ce qui signifie que les pratiques RH durables deviendront partie intégrante de leurs opérations commerciales.

Voulez-vous savoir quand votre organisation doit rendre compte du développement durable ?

Exemples de RH durables

En Belgique, il existe déjà plusieurs organisations qui prennent les devants dans le domaine des RH durables.

AB InBev
AB InBev, un leader mondial de l’industrie de la bière, place les ressources humaines durables en tête de ses priorités. L’entreprise investit dans la santé et le bien-être de ses employés grâce à des programmes de conciliation travail-vie personnelle, de santé au travail et de développement professionnel continu. Ces initiatives ont conduit à une plus grande satisfaction et productivité parmi leur personnel.

Kinnarps
Kinnarps, une entreprise leader dans l’aménagement de bureaux, met fortement l’accent sur le pilier social de l’ESG et du bien-être dans ses pratiques RH. Kinnarps s’engage fortement à occuper des postes stimulants offrant l’indépendance, la flexibilité, le bien-être et la durabilité nécessaires. La satisfaction au travail et l’esprit d’équipe sont également au cœur de cette organisation, tout comme un environnement de travail durable et inspirant, leur cœur de métier.

Cronos Groep
Le groupe Cronos, acteur important du secteur informatique, met fortement l’accent sur les ressources humaines durables. Ils proposent des options de travail flexibles, y compris le travail à domicile, pour améliorer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée de leurs employés. De plus, ils investissent dans le développement professionnel continu et le bien-être au travail, ce qui se traduit par un lieu de travail loyal et productif.

Focus sur le pilier « S » de l’ESG

Le pilier « S » de l’ESG signifie responsabilité sociale et se concentre sur l’impact que les entreprises ont sur leurs employés, leurs clients et la société dans son ensemble. Concentrez-vous sur le pilier « S » de l’ESG. En 2024, le pilier social deviendra de plus en plus important, avec un accent croissant sur les conditions de travail, la diversité et l’inclusion.

Les conditions de travail

Un objectif important du pilier social est l’amélioration des conditions de travail. Cela signifie garantir des lieux de travail sûrs et sains, des salaires équitables et le respect des droits du travail. Ceux qui prêtent attention aux ressources humaines durables améliorent non seulement le bien-être de leurs employés, mais aussi leur productivité et leur fidélité.

Diversité et inclusion

la diversité et l’inclusion sont des aspects cruciaux des RH durables Les entreprises qui investissent dans des environnements de travail diversifiés et inclusifs bénéficient d’un large éventail de perspectives et d’idées, ce qui stimule l’innovation. De plus, les environnements de travail inclusifs créent un sentiment d’appartenance et de respect, conduisant à une plus grande satisfaction des employés.

Conscience sociale

L’implication communautaire est un autre aspect important du pilier « S ». Cela inclut le soutien aux communautés locales, l’investissement dans les programmes sociaux et la promotion de causes sociales. Les entreprises socialement engagées établissent des relations solides avec leurs communautés et améliorent leur réputation.

Avantage concurrentiel et réputation

Une solide réputation vaut son pesant d’or. Les entreprises ayant des pratiques RH durables jouissent d’une meilleure réputation auprès des clients, des investisseurs et des partenaires. Cet avantage concurrentiel les rend plus attractifs pour les talents et contribue à instaurer la confiance avec les principales parties prenantes.

La directive CSRD oblige les entreprises à rendre compte de leurs efforts en matière de développement durable. Cela peut aider les entreprises à améliorer leurs politiques et à accroître leur impact sur la société.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Des questions ?
Besoin d’une offre personnalisée ?

annelies theunissen

Annelies Theunissen
People Sustainability Expert

Aussi intéressant

13 mai, 2024

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE), l'ESG et la durabilité sont des concepts à présent bien connus dans le monde de l’entreprise. De plus en...

17 avril, 2024

L'attention portée au bien-être est un thème dans lequel De Cronos Groep excelle. B-Tonic a aidé Cronos Care à...

10 avril, 2024

Les 2 et 3 octobre, nous inspirons et connectons à nouveau les professionnels des RH lors du salon HRtech à la Bourse de Commerce d'Anvers

Téléchargez le Rapport des Tendances 2024: 'Bien-être & Durabilité'

En savoir plus sur le poids social de l’ESG dans l’entreprise durable ?

e-book-2024-fr